Tutoriel pour coudre son propre masque

La pénurie de masques FFP2 et chirurgicaux a suscité la multiplication de tutoriels et patrons sur Internet pour la confection de masques alternatifs, aux qualités très hétérogènes, voire parfois douteuses. Les éléments présentés sur cette page sont issus d’un document édité par l’AFNOR (Association Française de Normalisation) qui s’est mobilisée afin de proposer un guide en libre accès sur les « masques barrières ».

Vous pouvez retrouver et télécharger le guide en intégralité ici.

Qu'est-ce qu'un masque barrière ?

Le dispositif « masque barrière » est destiné à compléter les gestes barrières et les règles de distanciation sociale. Il est destiné au grand public et notamment à toute personne saine ou asymptomatique. Le masque barrière n’exonère aucunement l’utilisateur de l’application systématique des gestes barrières, qui sont essentiels, ainsi que des règles de distanciation sociale visant à lutter contre les infections virales. Ce dispositif n’est pas destiné à être utilisé par les personnels soignants au contact des patients.

Son port, limité à une demi-journée, permet de constituer une barrière de protection contre une éventuelle pénétration virale dans la zone bouche et nez de son utilisateur ou d’une personne se trouvant à proximité. Il a aussi pour vocation de protéger cette zone contre tout contact avec les mains.

L’utilisation du masque barrière peut par exemple être envisagée pour une personne quittant son domicile pour se rendre sur le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés. Ce dispositif peut contribuer à la protection de l’ensemble d’un groupe portant ce masque barrière.

Attention, bien que réalisés selon les normes AFNOR, ces masques barrière ne sont pas homologués mais constituent une protection naturelle au même titre que la distanciation sociale.

Comment utiliser votre masque barrière ?

Mettre un masque barrièreVoir l'image en grand

Retirer un masque barrièreVoir l'image en grand

Laver un masque barrièreVoir l'image en grand

Jeter un masque barrièreVoir l'image en grand

Comment confectionner un masque barrière ?

MODALITÉS TECHNIQUES DE FABRICATION DE MASQUES BARRIERES EN TISSU

L'objectif pour ce type de masque est d'être réalisable avec des matériaux courants, confortables, et permettant une respirabilité aisée. Il doit également être lavable et résistant.

Un guide pratique réalisé par l'AFNOR présente les exigences minimales, les méthodes d'essais, de confection et d'usage. Télécharger le guide.

Il démontre que le masque barrière "à plis" confectionné avec du tissu 100% coton type Popeline 120 (tissu composant les draps, les taies, ...) reste le meilleur compromis alliant à la fois le confort et la protection.

patron masque plisVoir l'image en grand

patron masque bec de canardVoir l'image en grand

Recommandations pour la conception artisanale

Les recommandations À éviter
  • Utiliser des étoffes serrées
  • Assembler en deux ou trois couches (étoffes identiques ou différentes)
  • Utiliser des étoffes permettant à l'air de passer pendant la respiration
  • Utiliser des étoffes suffisamment souples pour s'appliquer autour du visage pour assurer l'étanchéité
  • Utiliser des étoffes pas trop chaudes
  • Utiliser des étoffes lisses, non irritantes
  • Ne pas utiliser d'étoffes légères et peu serrées
  • Ne pas confectionner de masque avec une seule épaisseur d'étoffe
  • Ne pas utiliser d'agrafe dans la conception du masque barrière
  • Ne pas utiliser des étoffes bloquant le passage de l'air pendant la respiration
  • Ne pas utiliser des étoffes trop raides qui ne favoriseraient pas l'étanchéité
  • Ne pas utiliser des étoffes chaudes ou irritantes
  • Ne pas faire de coutures verticales le long du nez, de la bouche et du menton