Informations sur l'épisode de contamination

Catégorie : Alerte info

Publié le

Catégorie : Alerte info

Publié le

Informations sur l'épisode de contamination

Pour des raisons d’ordre sanitaire, l’eau desservant les habitations de la commune de LA BALME DE SILLINGY avait été déclarée temporairement impropre à la consommation par l’Agence Régionale de Santé.

Cette contamination n’avait aucun rapport avec celle survenue fin août et faisait suite au fort épisode pluvieux de la fin de semaine dernière et ce malgré des mesures de traitement renforcées.

L'ARS a levé cette restriction d'utilisation le samedi 31/10. Vous pouvez de nouveau utiliser l'eau du robinet pour l'usage alimentaire.

 

INFORMATION DE LA CCFU AUX HABITANTS DE LA BALME DE SILLINGY

Levée de la restriction d’usage de l’eau potable sur la commune

 

Suite aux analyses réglementaires réalisées par l’Agence Régionale de Santé (ARS) Lundi dernier 26 Octobre, deux alertes ont été transmises au service de l’eau de la CCFU, Mercredi 28 Octobre en début d’après-midi.

 

La première alerte concerne le prélèvement réalisé sur le chef-lieu, secteur alimenté par le réservoir des Vernes, équipé d’un système de traitement de l’eau (filtration, désinfection par Ultra Violet et chloration d’appoint).

Cette analyse faisait état d’un léger dépassement des limites de qualité pour des paramètres bactériologiques.

Le captage alimentant ce réservoir est situé sous la montagne de La Mandallaz, dans un secteur boisé et les épandages de quelque nature qu’ils soient sont inexistants.

Les investigations que nous avons menées sur le bassin versant ne permettent pas à ce jour de déterminer l’origine de la pollution.

Il semblerait que celle-ci provienne d’un lessivage des sols dû aux fortes précipitations et d’une eau qui n’a pu être filtrée correctement par le sol.

Malgré les mesures préventives que nous avons prises (renforcement de la chloration avant d’importants épisodes de précipitations), le traitement n’a pu être efficace à 100% du fait d’un pic de turbidité (léger trouble de l’eau). Par mesure de précaution il a donc été décidé de suspendre l’approvisionnement.

 

La seconde alerte concerne le prélèvement réalisé sur le secteur d’Avully, secteur alimenté par le captage de Nangerat situé vers le secteur de la Combe de Sillingy et desservant le réservoir de la Bonasse.

Ce réservoir est également équipé d’un système de traitement de l’eau (désinfection par ultra violet et chloration d’appoint). Les résultats de cette analyse n’étaient pas encore définitifs Mercredi et pouvaient laisser conclure également à un dépassement des limites de qualité.

 

Suite aux alertes reçues, les agents du service de l’eau de la CCFU ont effectué une série de mesures correctives en augmentant notamment le taux de chloration et en réalisant des

purges sur l’ensemble du réseau de distribution.

Au regard de la situation sanitaire actuelle (COVID, urgences et hôpitaux sous tension), l’ARS a donc privilégié l’instauration du principe de précaution malgré que les risques avérés soient faibles.

 

L’ARS n’a pas attendu les nouvelles analyses de confirmation, en étendant à l’ensemble de la commune de la Balme de Sillingy une mesure de restriction d’usage, y compris les secteurs alimentés par le réservoir de Bovagne (alimenté par Choisy où les analyses effectuées également le 26 Octobre étaient conformes).

 

De nouveaux prélèvements ont eu lieu Jeudi matin 29 Octobre sur tous les secteurs de la commune et dans tous les réservoirs avant et après traitement afin d’en vérifier l’efficacité.

Les résultats de ces analyses rendus le Samedi 31 Octobre ont permis de constater l’efficacité des mesures correctives engagées et la conformité de la qualité de l’eau pour l’ensemble des paramètres bactériologiques permettant la levée de restriction d’usage de l’eau.

 

Suite à cet évènement, l’ARS propose de faire fonctionner en continu le système de chloration (activé actuellement qu’en cas d’épisode pluvieux) sur les réservoirs des Vernes (alimentation du chef-lieu) et le réservoir de la Bonasse (alimentation Avully). Ce système sera donc couplé en permanence avec le système de filtration et de traitement par ultra-violet afin de renforcer la désinfection de l’eau distribuée.

 

Nota Bene : Cet épisode de pollution n’a aucun lien avec celui survenu fin Aout au niveau du forage du lac, toujours déconnecté à ce jour du réseau. Si le type de pollution a été identifié, l’origine exacte n’est toujours pas déterminée et les investigations sont toujours en cours et ce encore pour plusieurs semaines. Il est cependant avéré que cette pollution de type salmonelle est d’origine animale.

 

En conclusion, pour limiter au maximum ce genre de problème, ces différents forages et captages qui sont déjà équipés de système de protection par traitement de chloration et traitement ultra-violet seront maintenant utilisés en continu pour garantir la qualité sanitaire de l’eau du réseau public.

 

Nous rappelons aussi que la CCFU qui a la compétence eau potable et gère le réseau de distribution d’eau potable est dotée d’un service d’astreinte 24h/24 et 7j/7 et a déployé un système d’information en temps réel via le dispositif Alerte Citoyen (SMS ou mail) pour lequel nous vous invitons à vous inscrire.

Cliquez ici pour en savoir plus

 

Nous vous prions encore de bien vouloir nous excuser pour ce désagrément.

En cas d’urgence vous pouvez nous contacter au : 06.71.58.41.57